Accueil > Rentabiliser son site > Google Adsense > Adsense ne comprend pas le second degrès !

Adsense ne comprend pas le second degrès !

Les robots qui ciblent automatiquement les publicités adsense n’ont pas encore la subtilité des humains...

vendredi 30 mai 2008, par Alexandre

Même si le ciblage effectué par Adsense est plutôt impressionnant, on trouve parfois des incohérences entre le sujet traité et les annonceurs affichés. Et pour le second degrés, Adsense n’est pas adapté... comme le montre l’exemple suivant :

En publiant un article sur les "faux bons plans" du web, je reprenais les annonces intempestives des sites les proposant, pour faire un peu d’humour... voir : Gagnez des milliers d’euros sans rien faire !

Résultat : je m’aperçois que mon titre est encore faiblard par rapport aux annonces faites sur les pub adsense, puisqu’on me propose maintenant 10 000 euros par mois en m’amusant, ou 500 euros par jour gratuitement !

Je remarque qu’en plus, ces pubs sont venues polluer l’ensemble de mon site, et l’accueil en particulier, où il y a pourtant beaucoup d’autres contenus, comme si l’expression utilisée en titre avait un impact plus fort que les autres sur les robots.

Cela me désole d’autant plus que je ne pense pas que ce soit des annonceurs très payeurs, et que je ne voudrais pas qu’Adsense classe mon site dans cette catégorie. Je n’essaye même pas de les filtrer depuis la console Adsense, car je suis persuadé que d’autres prendront vite leur place.

Devons nous donc abandonner ce type de second degrès, et lisser nos propos ? Ne surtout pas reprendre dans nos pages les propos que nous dénonçons, sous peine de les voir apparaitre dans les pub ?

L’humour sera donc la limite des robots face à l’homme ?