Accueil > Créer son site web > Les conseils du webmaster > Gestion des boulets !

Gestion des boulets !

En tant que webmaster, vous aurez tôt ou tard affaire avec ce qu’on appelle communément des "boulets" : utilisateur très mécontent, geek anti-pub, troll...

jeudi 26 mai 2011, par Alexandre

Ces boulets parcourent le web la recherche de nouvelles personnes gaver, que ce soit par mail, sur un forum, un chat... La politesse n’est pas leur fort, ni l’orthographe, et ils semblent disposer d’un temps infini pour leur loisir favori : saouler les autres.

En tant que webmaster, il convient de garder une attitude professionnelle face aux boulets : leur répondre toujours poliment, tout en restant ferme sur les règles que vous avez fixées sur votre site.

Les principales formes de boulets que vous pourrez rencontrer :

- le mécontent malpoli. Quelque soit la qualité de votre site, celui là est mécontent. Vous recevez généralement un mail insultant, sans bonjour ni au revoir, qui vous signale tout le mal qu’il pense du site. Il n’est pas nécessaire de répondre à ce type de boulet, au contraire, mieux vaut le laisser passer sa route, même si votre clavier vous démange.

- Celui qui ne sait pas lire. Il vous demande par mail, ou sur le forum, des explications qui se trouvent en évidence sur votre site, et répètera l’opération à la moindre de ses manœuvres. Une réponse courte, avec un ou plusieurs liens vers les pages d’explications lui fera comprendre que le webmaster a aussi une vie.

- Le geek no-pub. Il vous attaquera sur tout les points qui lui paraissent amoraux, en se basant au choix sur les normes du W3C (pour le code), de la CNIL (pour les informations légales), de GNU (pour les licences libres)... En gros, c’est un gendarme auto-proclamé de la bonne morale du web. Une petite réponse courte et très (trop) polie, lui donnant en partie raison, histoire de noyer le poisson, fera bien l’affaire.

- Le troll : il aime les rapports conflictuels, surtout quand il les a provoqués. Il n’aborde que des sujets border-line, qui diviseront vos internautes. C’est, en général, un membre très actif, qui prendra sur votre site la place qui lui manque dans sa vie. Là encore, il ne faut pas rentrer dans son jeu, l’avertir poliment qu’il doit changer d’état d’esprit sur votre site, et lui en interdire l’accès si il persiste.

Le boulet peut prendre bien d’autres formes, et ils nous surprennent souvent par leur imagination. Certains passeront aussi dans la classe "hacker du dimanche", histoire d’être encore plus improductifs.

Heureusement, ils sont assez peu nombreux finalement, ces boulets, et les encouragements des autres internautes vous les feront vite oublier.