Accueil > Créer son site web > Les conseils du webmaster > Du bon français sur le web

Du bon français sur le web

De l’importance de soigner son français sur le web, en particulier pour les webmasters.

dimanche 13 janvier 2008, par Alexandre

On entend parfois que le web va ruiner la belle langue française, mais ceux qui font ces prédictions ne connaissent souvent pas grand chose la publication online.

Bon français En effet, il est bien entendu acceptable d’utiliser les smileys, le langage sms, les abréviations... sur le messenger ou sur un chat, à la limite sur un forum de jeu pré-adolescent. Mais pour ceux qui publient régulièrement sur le web, fréquentent des forums pointus, ils devront vite apprendre à soigner grammaire et orthographe.

Bon français En priorité, pour aider votre projet, puisque de nombreux internautes quitteront rapidement un site rempli de fautes. Ensuite, dans les forums, ou dans vos rapports par mail avec d’autres webmasters, vous serez vite rappelés à l’ordre si vous ne faites pas au moins l’effort de vous appliquer (et de vous relire).

Pour beaucoup, c’est une preuve d’égoïsme, puisque le temps que vous gagnez à mal écrire, vos lecteurs le perdent à vous déchiffrer.

Bon français Personnellement, je n’ai jamais autant progressé que sur le web, alors que deux dizaines d’années d’école et la lecture de centaines de livres, ne m’empêchaient pas de faire trois fautes par phrase.

Bon français En plus de l’attention qu’on va porter à des mots qui vont être lus par des inconnus, et la motivation que procure la passion, le web fournit aussi des outils utiles pour s’améliorer :

- le correcteur d’orthographe de FireFox, qui souligne les fautes dans les champs de textes en ligne est vraiment très pratique (formulaire, blog, forum, mail...).

- pour les verbes et leur conjugaison, un site bien pratique : Le Conjugeur

- on peut essayer aussi une recherche sur google, qui propose souvent la bonne écriture si on s’est trompé (attention, méthode à appliquer avec précaution), ou voir sur le Wiktionnaire de Wikipédia.